Universum är ledande inom arbetsgivares varumärkesutveckling baserat på outtömliga mängder marknadsundersökningar. Med över 25 års erfarenhet och kontor över hela världen har vi möjlighet att hjälpa multinationella bolag med att hitta och attrahera talanger. Vi hjälper er få en bättre arbetsstyrka, helt enkelt.

Marque employeur & diversité

D’après une récente étude d’Universum menée au niveau global sur la diversité et l’inclusion, 85 % des entreprises estiment que ce sujet fait partie de leurs priorités.
Un choix qui semble gagnant, la génération Z se disant plus sensible que ses aînées à ces questions.

Générationnelle, ethnique, mais aussi cognitive, géographique, de genre, de personnalité ou de parcours… La diversité présente de multiples visages, que le monde de l’entreprise s’attache aujourd’hui à prendre en compte au travers de la politique RH et de principes d’égalité – aussi bien en termes de recrutement que de reconnaissance ou de développement professionnel.
Le signe d’une véritable révolution, au-delà d’un simple affichage ?
C’est en tout cas ce que laisse supposer l’index mondial Diversity & Inclusion 2019 d’Universum, qui a interrogé plus de 2 000 employeurs attractifs à travers le monde : 85 % d’entre eux en font une priorité élevée. Plus précisément, la diversité est un élément clé de leur proposition de valeur employeur (EVP) : en progression de dix points depuis 2018, il se place en troisième position, derrière les objectifs inspirants et l’innovation.

Un renversement du rapport de force entre candidats et recruteurs

L’index d’Universum révèle aussi que 41 % des employeurs mondiaux les plus attractifs ont développé plusieurs campagnes et actions centrées sur la diversité. Une proportion qui a plus que doublé en trois ans. Ce résultat, qui indique un vrai changement de cap ces dernières années, est confirmé par une tendance observée par le site de recrutement Glassdor : les offres d’emploi favorisant une meilleure diversité ont augmenté de 53 % en un an. Pour François Bénard, responsable d’activité pour le groupe JLO (spécialisé en qualité de vie au travail et diversité),

“la politique diversité occupe une part de plus en plus importante dans la stratégie RH. Elle permet en effet d’améliorer l’attractivité employeur, tout en contribuant à la fidélisation des talents et à une meilleure performance interne.”

Aux yeux de l’expert, cette dynamique est renforcée par le renversement du rapport de force entre candidats et employeurs :

“La baisse du chômage et la guerre des talents contribuent à la pénurie de candidats sur le marché de l’emploi, particulièrement dans certains métiers. Entre deux offres d’emploi, le candidat va être de plus en plus vigilant pour repérer ce qui les différencie. Dans ce contexte, la qualité de vie au travail et les valeurs affichées par l’employeur prennent de plus en plus d’importance.”

Un monde de l’entreprise perçu comme peu intéressé par la diversité

D’après un sondage publié par Glassdor en 2019, les jeunes talents sont d’ailleurs plus sensibles à ce sujet que leurs aînés : plus de la moitié des 18-34 ans interrogés estiment que leur entreprise devrait faire plus d’efforts dans ce domaine, contre 41 % des 55 ans et plus.
Pour autant, à peine 40 % des étudiants d’Europe de l’Ouest estiment que le monde de l’entreprise est ouvert à la diversité. Il y a là un espace d’action qui s’ouvre aux recruteurs pour se différencier, comme l’indique François Bénard :

“Si la diversité a un impact sur la marque employeur, l’inverse est également vrai ! Les salariés comme les candidats peuvent être les meilleurs ambassadeurs de la diversité, en interne comme en externe. C’est un cercle vertueux que les entreprises ont tout intérêt à encourager.”

Restez informé · e de nos actualités et de la sortie de nos derniers articles et études en vous inscrivant à notre Newsletter
via le bouton ci-dessous.