Skip to main content

Les entreprises les plus attractives du monde en 2021 pour les étudiants

By Adeline Garnier on 07/10/2021

Universum vient de publier ses 13èmes classements annuels des employeurs les plus attractifs au monde.

Cette année, Universum a interrogé plus de 221 000 étudiants en écoles de commerce, d’ingénieurs et en IT des 10 plus grandes économies du monde (Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Italie, Russie, Royaume-Uni et Etats-Unis).
Nous leur avons demandé, entre autres, ce qui est le plus important pour eux au moment de choisir un futur emploi ainsi que les noms des employeurs qu’ils admirent le plus.

L’étude 2021 montre que les étudiants placent toujours en Top de leurs priorités, lorsqu’ils envisagent de travailler pour un employeur, la possibilité d’obtenir de futurs revenus élevés
La recherche d’un emploi stable a toutefois pris beaucoup d’importance pour les jeunes talents, notamment pour les étudiants ingénieurs où ce critère progresse de 4 rangs.  

Désormais, trouver un environnement de travail créatif et dynamique – un critère habituellement assez étroitement associé aux start-ups – n’est plus la priorité pour les étudiants ingénieurs et IT.

« La recherche de sécurité est typique en période de ralentissement économique, tout comme le fait de s’éloigner des entreprises à risque plus élevé (comme les start-ups), explique Richard Mosley, Chief Strategist chez Universum. C’est probablement pour cette raison que des entreprises innovantes plus établies et ayant fait leurs preuves, comme Amazon ou IBM, ont été les grands gagnants du classement. »

Les Top 10

Étudiants en écoles de commerce
  1. Google
  2. Microsoft
  3. Apple
  4. Deloitte
  5. L’Oréal Group
  6. Amazon
  7. EY
  8. KPMG
  9. J.P. Morgan
  10. PwC

Étudiants en écoles d’ingénieurs
  1. Google
  2. Microsoft
  3. BMW Group
  4. Siemens
  5. Apple
  6. GE
  7. Volkswagen Group
  8. Intel
  9. Daimler/Mercedez-Benz
  10. Samsung

Étudiants
en IT
  1. Google
  2. Microsoft
  3. IBM
  4. Apple
  5. Amazon
  6. Intel
  7. Samsung
  8. Cisco Systems
  9. BMW Group
  10. Sony

Les performances des entreprises françaises dans les classements WMAE 2021

Seules 2 entreprises françaises font partie des 3 classements Business, Ingénieurs et IT :

le groupe L’Oréal – qui a lancé le programme L’Oréal for Youth dont l’objectif est d’aider les jeunes à construire leur futur et à démarrer leur vie professionnelle se positionne 19e auprès des élèves ingénieurs, 24e chez les IT et, comme vu précédemment 5e chez les étudiants en écoles de commerce.
“L’engagement envers les jeunes est au cœur de L’Oréal. Cet engagement se traduit depuis toujours par une présence forte sur les campus, une tradition pérenne de recrutement et de formation des jeunes diplômés, une démarche volontariste de diversité, d’inclusion et d’égalité des chances ou encore par « les causes » de nos marques de plus en plus dirigées vers la jeunesse.
C’est un engagement qui explique en partie le succès mondial de L’Oréal et que nous sommes déterminés à poursuivre au cours des prochaines décennies.
Le classement Universum de cette année nous montre que les jeunes reconnaissent nos engagements en faveur de leur insertion professionnelle et leur employabilité.
Et aujourd’hui, nous choisissons d’aller plus loin avec la création de notre premier programme mondial « L’Oréal For Youth », dont l’objectif est de proposer plus d’opportunités professionnelle pour les moins de 30 ans et de proposer des solutions concrètes pour développer leur employabilité et favoriser leurs premiers pas dans la vie active.
Notre engagement est de créer 25 000 expériences professionnelles à l’horizon 2022, mais aussi de donner accès à 100 000 étudiants à des contenus de formation de « l’université L’Oréal », dans trois compétences critiques pour le futur : les soft skills, le développement durable et le e-commerce, . Nous offrirons enfin 1500 jours de coaching et mobiliserons 1000 Top leaders pour mentorer des jeunes issus de milieux défavorisés et apporter du mécénat de compétences à de jeunes entrepreneurs.
Il est formidable de constater que notre raison d’être -créer la beauté qui fait avancer le monde- trouve un écho si favorable parmi des jeunes générations, et qu’ensemble, nous puissions aller vers une beauté plus inclusive, durable et innovante.” explique
Jean-Claude Le Grand – Chief Human Relations Officer at L’Oréal.

– le constructeur aéronautique Airbus, bien que malmené par la crise économique, séduit toujours les étudiants (du fait de ses produits, des missions que le groupe propose, de sa renommée, etc.) et se classe ainsi 47e chez les étudiants Business, 18e chez les ingénieurs et 38e chez les profils IT.  

Autres entreprises françaises à se démarquer :
– Côté Business, BNP Paribas se positionne au 42e rang et est ainsi la première banque française du classement

– Côté Ingénieurs, Schneider Electric fait une belle performance et se classe 24e . Le leader mondial des solutions numériques d’énergie et des automatisations pour l’efficacité énergétique et la durabilité séduit donc particulièrement ces profils pour qui l’engagement des entreprises – que ce soit en termes de RSE, de respect ou de diversité et inclusion – prend plus d’importance cette année (de +1,1% (Engagement pour la diversité et l’inclusion) à 2,9% (Respect des salariés)).
« Le développement durable est aujourd’hui devenu un critère essentiel pour les étudiants au moment de choisir leur entreprise. C’est ce que nous constatons chaque jour lors de nos échanges avec eux. A ce titre, la désignation de Schneider Electric comme entreprise la plus durable au monde à l’indice Global 100 de Corporate Knights constitue un élément d’attractivité majeur. Au-delà, notre modèle multi-hub – basé sur l’ouverture et le développement à l’international, l’innovation, l’agilité, le travail hybride – apparaît comme l’autre élément distinctif de Schneider Electric pour cette jeune génération d’ingénieurs. » commente Emmanuelle Le Merrer, Directrice Recrutement & Développement RH – France

– Chez les IT, enfin, l’entreprise de services du numérique française Capgemini se positionne 42e. « Nous avons recruté toute l’année dernière même au plus fort de la crise, et continuons à recruter, notamment des jeunes diplômés. Cela concerne l’ensemble de nos métiers dans tous les pays où nous opérons. Notre attractivité est d’autant plus forte aujourd’hui que nous sommes inscrits dans une dynamique

Pour en savoir plus sur l’étude et retrouver tous les classements, cliquez ici.